Après 3 années passées à épargner, l’année 2017 a été synonyme de grands changements dans ma vie personnelle et financière :

On est en Mars 2017, j’ai 26 ans et 34 000€ de côté. Et cette année va changer pour de bon ma vision des choses. Tout d’abord le plus important, ma rencontre avec la femme qui partage ma vie ! Une rencontre 2.0 sur Adopteunmec, mais il a fallu d’un regard pour voir l’évidence. Aujourd’hui pacsés, on avance avec un but commun dans notre vie, devenir indépendant financièrement pour être libre de notre temps et pouvoir profiter de nous et de notre futur petite famille.

Cette année a également été pour moi une prise de conscience salvatrice pour notre avenir. Tout a commencé en tombant un peu par hasard sur des vidéos inspirationnelles, de développement personnel, vantant les préceptes de l’indépendance financière. Parmi ceux-ci, Robert Kiyosaki et son livre « Père Riche, Père Pauvre » font office d’évidence. Ci-dessous une excellente vidéo qui synthétise ses grandes idées.

« Payez vous en premier »

Le premier enseignement à tirer de cette lecture est celui de se payer en premier. Autrement dit, se permettre de se constituer une épargne à des fins de :

  • Se mettre à l’abri financièrement (avoir une épargne de précaution en cas de coup dur). C’est ici que nous avons découvert la notion d’intérêts composés dont le principe est très simple : placer de l’argent régulièrement sur un support financier et bénéficier des intérêts grandissant du capital. Voici un simulateur très pratique pour calculer les intérêts composés. Cette pratique n’a réellement d’interêt que si le capital de départ est élevé et si l’horizon de placement est très long. Nous ne sommes pas du tout convaincu que cela puisse permettre d’être indépendant financièrement. Faisons le calcul avec cette technique... Si nous mettons un capital de départ de 100 000€ sur un support avec rendement à 3% par an (plutôt pas mal), en versant 400€ par mois sur le support pendant 11 ans, nous aurions à nos 40 ans 200 000€ (dont 48000€ de gains d’intérêts). Soit 100 000€ de plus que notre mise initiale (hors inflation) et très largement insuffisant pour notre objectif de départ anticipé à la retraite pour nos 40 ans.
  • Faire face à ses dépenses : En étant le plus frugal possible, cela devrait nous permettre de réduire ce poste de dépenses. Aujourd’hui, nous mettons minimum 40% de notre salaire de côté. Encore loin des 75% recommandés par les plus passionnés de frugalisme dont le plus connu Mr Money Moustache dont voici les conseils… Blog de Monsieur Money Moustache Malgré tout, il est TRES important pour nous de continuer à vivre normalement en s’accordant des plaisirs réguliers, nous ne voyons pas l’intérêt de se serrer la ceinture sur le long terme. Être précautionneux OUI, s’arrêter de vivre NON ! En connaissant parfaitement nos dépenses annuelles, nous pourrons nous fixer un objectif de revenus passifs annuels pour les couvrir. C’est une étape importante dans la fixation d’objectif que nous nous sommes fixés. Je vous laisse découvrir l’article qui répertorie l’ensemble de nos dépenses ici.
  • Investir dans des actifs créateurs de revenus : Immobiliers, bourse, placements financiers, business. Je vous conseille le blog suivant très intéressant que nous consultons régulièrement Blog Le Patrimoine

Les riches ne travaillent pas pour l’argent, c’est l’argent qui travaille pour eux…

Probablement le pilier le plus important, l’investissement ! On en est désormais convaincu, rien ne sert de passer sa vie à économiser, cela sera insuffisant. Nous devons AGIR et nous mettre en ordre de marche pour commencer à investir. Pour ce faire, il va falloir se former. Quelques très bon conseils sont distillés sur Internet, notamment sur Youtube. En creusant sur Youtube, 99% de ce que nous avons besoin est en contenu gratuit. Cependant, faites attention à tous ces pseudos formateurs qui semblent être devenus des experts parce qu’ils ont passé un premier ordre en bourse, ou acheté un premier bien immobilier et veulent te vendre LA SOLUTION POUR ETRE RENTIER EN MOINS DE 2 ANS.

Après avoir passé près de 10 ans en location, l’évidence pour débuter dans l’investissement était claire… Pour constituer notre patrimoine, nous allons débuter par l’immobilier ! Même si le sujet fait clairement polémique, nous sommes convaincus que nous devons acheter notre résidence principale. Certains affirment qu’il s’agit d’un mauvais investissement car ce n’est pas un actif dans le sens qu’elle ne rapporte pas d’argent. Mais je pense que rester en location serait un moins bon investissement. Au pire, nous gagnerons à être propriétaire dans 25 ans, c’est mieux que rien. Si on reprend notre calcul de départ, cela donnerait :

  • 6000€ (intéressement) + 5000€ (Primes) x 42 ans = 462 000€ pour Alex
  • 5000€ (intéressement) + 5000€ x 42 ans = 420 000€ pour ma femme
  • Achat résidence principale sur 25 ans = 300000€
  • Soit 1 182 000€ de patrimoine net pour notre départ à la retraite à 62 ans

Les calculs sont clairement vulgarisés et nous souhaitons obtenir ce résultat avant nos 62 ans. Donc il va falloir être plus agile. Bref, nous pensons que l’achat de la résidence principale doit se faire dans la même logique que celle d’un investissement locatif (elle doit rapporter). Dès lors, ça devient un investissement intéressant. Découvrez notre premier achat de Résidence Principale ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s